Actualités et découvertes en psychologie

La contribution des femmes dans l'histoire de la psychologie

Post Author Par: Allomonpsy : le lundi 08 mars 2021

La journée internationale de la femme désigne des femmes qui ont commecé à écrire leurs histoires. Cette journée raconte la lutte des femmes depuis des siècles pour qu’elles puissent participer dans la société sur un pied d’égalité avec les hommes. 

Les femmes ont lutté pour longtemps et elles ont réussi à s’introduire dans les différents domaines.

L’équipe Allomonpsy a choisi de parler de deux femmes qui ont contribué à la psychologie et surtout la psychanalyse.

Ces deux psychanalystes sont d’une époque où la femme ne pouvait pas s’exprimer librement mais elles ont pu atteindre la communauté scientifique et changer la pensée des professionnels de santé mentale.

                                                                                                                                                                                                                                                           

 

Mélanie Klein

Melanie Klein, née à Vienne en 1882, est une psychanalyste austro-britannique. Elle s'est imposée à partir de 1925 comme personnalité importante du mouvement psychanalytique britannique.

Melanie Klein s’est beaucoup inspirée par Sigmund Freud. Sa principale contribution a été la mise en lumière du monde émotionnel des bébés et des jeunes enfants.

Melanie Klein s’est intéressée à la façon dont un bébé fait face à des états psychiques extrêmes, des sentiments de plaisir et de satisfaction d’être tenu, nourri et aimé, jusqu’aux douleurs et aux frustrations d’être laissé trop longtemps dans un état de faim ou de terreur. 

Melanie Klein a développé de nouvelles théories sur l’expérience infantile, montrant l’influence des drames psychologiques de la petite enfance sur  nos réponses à l’amour et à la perte de notre vie d’adulte.

Elle est l’une des premières psychanalystes à travailler avec les enfants. Elle a développé sa technique pionnière qui est le fondement de nombreuses formations et interventions cliniques auprès des enfants et des adolescents d’aujourd’hui.

Françoise Dolto

Françoise Dolto, née en 1908 dans le 16e arrondissement de Paris, est une pédiatre et psychanalyste française. Elle s'est beaucoup intéressée à la psychanalyse des enfants et à diffuser des connaissances dans l'éducation des enfants par des écrits et des émissions radiodiffusées.

Françoise Dolto a beaucoup milité pour la « cause des enfants ».

Plusieurs idées majeures ressortent de sa contribution, dont :

  • l'enfant est une personne ;
  • tout est langage (gestes, regards…) ;
  • le « parler vrai » : ne pas mentir à un enfant car « on ne peut mentir à l'inconscient, il connaît toujours la vérité ». « L'enfant a toujours l'intuition de son histoire. Si la vérité lui est dite, cette vérité le construit » ;

Elle donne une grande importance à la parole que peut adresser l’adulte à l'enfant et qui peut l'aider à construire sa pensée.

Elle considère que l’enfant communique même avant d’acquérir la parole, par ces gestes, ces comportements, ces pleurs et cris.

Elle analyse le rapport parent-enfant, ainsi que l’origine du complexe d'Œdipe.

Wikipedia.org